La stimulateur au format short: Innovo

  1. Qu’est-ce que l’Innovo ?
  2. Comment fonctionne la réhabilitation par Innovo ?
  3. Qui peut utiliser la rééducation du périnée par Innovo ?
  4. Quelles sont les contre-indications à l’usage du short Innovo ?
  5. Comment doit-on réaliser la rééducation du périnée par le short Innovo ?
  6. Est-ce que l’assurance maladie rembourse l’achat d’un short Innovo ?
  7. Quelle efficacité de la rééducation du périnée obtenu grâce au short Innovo ?
  8. Quel est mon avis sur le short Innovo ?

Qu’est-ce que l’Innovo ?

INNOVO est un dispositif médical destiné à rééduquer les muscles du périnée pour traiter l’incontinence urinaire. [1]

Comment fonctionne la réhabilitation par Innovo ?

INNOVO est un stimulateur neuromusculaire qui grâce aux huit électrodes placées autour de la cuisse et des fesses, envoie des décharges électriques de faible intensité afin d’exciter les muscles du plancher pelvien.

Qui peut utiliser la rééducation du périnée par Innovo ?

Le short devrait permettre le renforcement externe du plancher pelvien, donc, tout le monde peut utiliser le short Innovo tant qu’on a vérifié les contre indications.

Voici la liste des pathologies pour lesquels myinnovo conseille l’usage de leur short :

  • L’incontinence urinaire (effort, impériosité, mixte)
  • En post-partum, 6 semaines après l’accouchement
  • Traitement du prolapsus débutant
  • Prévention des risques de récidive post-opératoire
  • Dysfonctions sexuelles dues à une faiblesse du périnée

Quelles sont les contre-indications à l’usage du short Innovo ?

Voici les listes des contre-indications strictes :
  • La grossesse,
  • Les lésions cutanées sur l’emplacement des électrodes,
  • Les troubles de la sensibilité locale (neuropathie périphérique),
  • Le port d’un stimulateur cardiaque (Pace Maker),
  • Le port d’une prothèse métallique dans la zone à stimuler (PTH, PTG, stérilet…),
  • L’épilepsie,
  • troubles cognitifs,
  • si les cuissières sont placées sur des zones d’injection de médicaments
  • on ne doit pas utiliser d’autre electrostimulateur en même temps.

La liste des indications pour lesquelles la patiente doit voir un médecin avant usage :
  • la fin du pic de menstruation,
  • En cas de cardiopathie suspectée ou avérée

Les équipements de communication sans fil tels que le wifi, les téléphones portables ou sans fil, les stations d’accueil et les talkies-walkies, perturbent le bon fonctionnement du short Innovo lorsque leur puissance est comprise entrent 1 et 10 W. donc l’utilisation du short devra s’effectuer à une distance d’au moins 2,3 à 7,3 mètres de l’appareil.

Comment doit-on réaliser la rééducation du périnée par le short Innovo ?

Innovo conseille de pratiquer des séances de 30 min, 5 jours sur 7 et cela durant 3 mois consécutifs.

Voici le choix des programme en fonctionne des types de fuite:
IUE Programme 1
IUU Programme 2
IUM Programme 1 ou/et 2

Est-ce que l’assurance maladie rembourse l’achat d’un short Innovo ?

Oui, Innovo demeure un dispositif de stimulation neuromusculaire tout comme l’electrostimulateur cutané. Donc l’assurance maladie le prend en charge.

La prise en charge de votre short Innovo nécessite :
– Une prescription médicale
– Une facture de votre achat
– L’assurance maladie rembourse 60 % du montant de votre achat et cela jusqu’à 304,9 euros
– Par contre, il restera 40 % du montant d’achat à votre charge.

Quelle efficacité de la rééducation du périnée obtenu grâce au short Innovo ?

La neuromodulation transcutanée

Le short Innovo reste une forme de neuromodulation tout comme le TENS. Or on a vu qu’une majorité d’études montrent que le neuromodulateur transcutané est efficace face aux troubles vésico-sphinctériens. Les stimulations externes obtiennent de très bons résultats sur les hyperactivités vésicales.

Par contre, on ne trouve pas assez d’information sur l’effet qu’à la neuromodulation sur les autres incontinences urinaires

On peut donc conclure que le short Innovo doit présenter de bons résultats sur les hyperactivités vésicales par contre que ses effets sur les autres types d’incontinence urinaire n’ont pas été démontre.

Le short Innovo

On ne trouve qu’une seule étude sur Pubmed qui parle du short.

Et voilà la, conclusion de l’étude : Le short a significativement amélioré les mesures objectives et subjectives de IUE, bien que la non-infériorité statistique n’ait pas été établie. Le short était bien toléré et associé à moins d’infections des voies urinaires que le rééducation par sonde vaginal à domicile. Le short offre une option de traitement prudent, cliniquement efficace et conservatrice pour les IUE féminins et une alternative à faible risque aux dispositifs intravaginaux.

La supériorité du short sur la sonde vaginale ne porte que sur les infections et non sur le résultat de la rééducation. Certes, c’est un outil de rééducation non-invasive. Mais, Innovo reste un méthode de rééducation parmi tant d’autres sans aucune primauté sur les divers traitements à domicile.

L’étude mynnovo

Les études sur lequel le site mynnovo réalise ses promotions renvoi pour l’un à l’étude mentioné au -dessus et l’autre fait référence à la stimulation par voie externe (impossible de le trouver).

Etude non trouvé:
1 SOEDER S, TUNN R. (2012) —Neuromuscular Electrical Stimulation (NMES) of the Pelvic Floor Muscles using a Non-Invasive Surface Device in the Treatment of Stress Urinary Incontinence (SUI); A Pilot Study. [Électrostimulation neuromusculaire des muscles du plancher pelvien au moyen d’un appareil non invasif pour le traitement de l’incontinence d’effort : étude pilote] Présentation du poster à la conférence de 2013 à Dublin (Irlande).

Quel est mon avis sur le short Innovo ?

Le problème de stimulation musculaire par des électrodes c’est que ce n’est pas ciblé. Certes, le muscle du périnée est peut-être amené à être contracté, mais c’est le cas de tous les muscles du secteur. Donc le short permet un travail global des muscles du bassin et non ciblés du périnée.

Pour un bon usage, le short doit être bien positionné. Or, comme c’est le patient qui doit l’ajuster, ce n’est pas sûr que cela est toujours le cas. De plus, le bon positionnement des électrodes implique de ne pas trop bouger.

Or Innovo ne propose que 3 positions potentielles pour pouvoir travailler correctement : debout, semi-assis ou allongé. La position debout ne semble vraiment pas pratique. Il est peu probable de maintenir cette position trente minutes sans trop bouger.

Sinon, 2 programmes sont proposés. Le premier pour les IUE et le deuxième pour les IUU. Dans le programme 1, Innovo conseille d’atteindre l’intensité de 70 à 75 mA pour être efficace. C’est une recommandation et non une obligation, il apparait que les patients éprouvent un peu de difficulté sur ce point.

Globalement, Innovo est une innovation en termes de rééducation par voie externe. Il est non invasif. Mais reste encore très complexe à utiliser. De plus la pertinence de leur argument reste à prouver.