Le microbiote urinaire

  1. Existe-t-il un microbiote urinaire ?
  2. Où se trouve le microbiote urinaire ?
  3. Quelle est la quantité de microbes présents ?
  4. Quel est le rôle de l’urobiome ?
  5. Le microbiote change-t-il avec l’âge ?
  6. Y a t-il une divergence entre le microbiote féminin et masculin ?
  7. Quel est le rôle du microbiote dans l’incontinence urinaire ?
  8. Existe-t-il un lien entre urobiome et cancer ?
  9. L’usage des probiotiques est-il possible dans le soin des fuites urinaires ?

Existe-t-il un microbiote urinaire ?

Oui, le microbiote urinaire existe. Découvert en 2012, on le surnomme Urobiome.

Où se trouve le microbiote urinaire ?

Au niveau de la vessie.
Le vagin à son propre microbiote c’est celui de l’appareil de reproduction. Celui de la vessie est différent de celui du vagin.

Quelle est la quantité de microbes présents ?

On dit qu’il y a entre 1354 à 2069 groupe de micro-organisme.
La quantité de micro-organismes vésicale reste moins importante par rapport à la quantité vaginale.
De même pour la variété. Les groupes de micro-organismes existants dans la vessie sont moins diversifiés que celle du vagin.

Quel est le rôle de l’urobiome ?

Son rôle réside avant tous dans la protection. Il limite l’invasion bactérienne néfaste telle que les infections urinaires. Lors de cystite, la flore urinaire est perturbée.

Le microbiote sert aussi de barrière. Il empêche les agents pathogènes d’accéder à la paroi de l’urètre.

Le microbiote change-t-il avec l’âge ?

Le microbiote semble unique à chaque individu, c’est comme une empreinte digitale. Par contre, il diminue avec le temps. La flore urinaire change au cours du vivant avec les différents évènements auquel il est soumis (infection, cancer…).

La diversité des organismes chute avec l’âge, entre 20 et 70ans les femmes perdent 90 % des variétés de leur urobiome.

Y a t-il une divergence entre le microbiote féminin et masculin ?

En effet, l’urobiome des femmes et des hommes apparait divergent.
Chez la femme, les micro-organismes demeurent proches de celui du vagin. Donc on y trouve les bactéries suivant Lactobacillus, Gardnerella et Streptococcus.

Quel est le rôle du microbiote dans l’incontinence urinaire ?

L’urobiome semble encore en cours d’étude. Par conséquent, les informations que nous avons sont incertaines. Certaines études indiquent bien qu’il y a un lien entre bactérie et l’incontinence urinaire.

On associe la présence en quantité anormale de Lactobacillus à l’incontinence urinaire.
Les patients avec une hyperactivité vésicale présentent 2 espèces bactériennes en nombre singulièrement plus important dans leur vessie.
La sévérité de l’incontinence urinaire par urgence peut être liée à la perte de diversité de notre microbiote.
L’état d’inflammation chronique (cystite chronique) entraine une réduction de la flore de la vessie.

Existe-t-il un lien entre urobiome et cancer ?

Il y a des liens qui montrent des différences bactériennes entre le microbiote d’un sujet cancéreux et d’un sujet sain.

La vessie d’un patient possèderait des Streptococcus et des Fusobacteriums en quantité anormale.

L’usage des probiotiques est-il possible dans le soin des fuites urinaires ?

Qui dit microbiote dit forcément probiotique. De nos jours, le traitement par probiotique pour les problèmes de la flore intestinale semble banal.

Mais rien n’est acquis pour ce qui est des soins sur le plan de l’urobiome. Car sa découverte reste récente donc les informations concernant le microbiote urinaire changent avec chaque découverte. Ainsi les données de ce post sont amenées à changer avec le temps et les trouvailles.

De plus, il semble facile d’ingérer des probiotiques et espérer un effet sur la flore intestinale. Mais escompter atteindre la vessie avec des probiotiques est plus difficile. Donc le probiotique urinaire devra être abordé avec parcimonie jusqu’à ce que les découvertes sur l’urobiome soient bien avancées et stabilisées.