Alcool et périnée

alcool

Quelles sont les conséquences directe de la consommation d’alcool anormale sur les fuites urinaires chez la femme ?

Est-ce que l’alcool a un effet sur les fuites urinaires ?

Non, il n’y a pas d’effet direct reconnu. Mais, ils en existent des indirects.

Les effets de l’alcool sur le corps de manière général dépendent de la quantité et parfois de la fréquence de nos consommations.

À partir de combien de verre est-on alcoolique ?

Voici un tableau récapitulatif des recommandations de la santé publique France et l’INCa.

Fréquence de
consommation
Consommation sociale Alcoolique
Par jour -2 verres + 2 verres
Par semaine -10 verres +10 verres

Sachez que : « Ce n’est pas l’abus, c’est l’alcool qui est dangereux pour la santé » Jean-Bernard Daeppen.

Quelles sont les conséquences indirectes de l’alcool sur les fuites urinaires ?

La consommation inappropriée d’alcool augmente l’apparition de la pollakiurie.

Qu’est-ce que la pollakiurie ?

Pollakiurie : augmentation de l’envie d’uriner.

Le foie élimine l’alcool sous forme d’eau et de gaz carbonique. Par conséquent, le rein est mis à contribution pour évacuer toute cette eau issu de la transformation de l’alcool.

Plus on boit d’alcool, plus on va uriner. C’est pourquoi, les mictions sont fréquentes et irrégulières.

Est-ce que l’alcool peut induire l’incontinence urinaire par urgence (IUU)?

Non, pas en soi. Il peut créer des symptômes qui se rapprochent. L’heure qui précède la consommation d’alcool, le patient peut présenter des symptômes de fuite urinaire par urgence (envie d’aller et pas le temps de se retenir).

Le patient n’a pas réellement d’IUU sauf dans les phases d’alcoolisme.

Quelles sont les autres conséquences de la consommation d’alcool anormale sur l’étage urogénital ?

Quels sont les risques de cancer lié à la surconsommation d’alcool au niveau urogénitale ?

Dans la sphère Pélvi-Périnéologique il y a le cancer du:

  • Sein
  • Rectum
  • Côlon.

Pourquoi la surconsommation d’alcool augmente les risques de cancer du sein ?

L’acétaldéhyde est un produit de dégradation de l’alcool fabriqué par le foie. Ce n’est que sous cette forme que ce dernier peut éliminer l’alcool de l’organisme.

Or L’acétaldéhyde est capable de dégrader les brins d’ADN ou encore de créer des aberrations chromosomiques. De plus, les boissons alcoolisés peuvent également induire un changement métabolique, du stress oxydatif et des inflammations ce qui composent un environnement propice aux développement de cancer ». [1]

Quels sont les impacts de l’alcool sur la sexualité ?

L’alcool désinhibe et aide à se sentir plus à l’aise, ce qui facilite les rencontres et aide les gens lors de leur premier rendez-vous. C’est pourquoi il peut être souvent utilisé lors de soirée chez les jeunes.

Il peut également perturber l’érection chez l’homme (liée à l’effet de l’alcool sur le cerveau) et diminuer le plaisir chez la femme (liée à l’effet de l’alcool sur le jugement et le cerveau).