Le périnée dans l’obésité


Qu’est-ce que l’obésité ?

C’est le fait d’accumuler de manière anormale ou excessive de la graisse corporelle qui peut nuire à la santé. (Selon l’OMS).

À partir de quand est-on obèse ?

Lorsque notre IMC est supérieur ou égal à 30 unités d’IMC.
IMC = poids/(taille x tailles)

Est-ce que le surpoids peut entrainer des fuites urinaires ?

Oui, c’est l’un des facteurs de risque dont l’impact est le mieux connu.

En plus de cela, prendre du poids trop vite à une incidence sur l’apparition ou la sévérité de l’incontinence urinaire.[1]

Pourquoi le surpoids entraine-t-il des fuites urinaires ?

Lorsqu’il y a surpoids, la pression intraabdominale augmente.

Si on considère que chaque barre à un poids qui dépend de sa longueur. Les poids d’une personne en surpoids sont plus lourds qu’une personne normale. Ce poids pèse sur le bassin où il y a l’appareil urogénital.

La pression intraabdominale augmente la pression vésicale et abdominale chez le patient obèse. En plus, il y a aussi une augmentation sagittale de la cavité intra-abdo.
Tout cela entraine des lésions musculaires et nerveuses des muscles du plancher pelvien qui retient l’ensemble en bas. Donc l’augmentation de pression intraabdominale crée un risque plus grand d’incontinence d’effort.

Est-ce que, l’importance de l’obésité à une influence sur la sévérité de l’incontinence?

Oui, plus l’IMC est élevé, plus la sévérité de l’IU est importante

À partir de, combien de kilos il y a-t-il un impact sur la continence ?

À partir de 30 unités d’IMC.
Toutes les 5 unités d’IMC le risque d’apparition d’IU augmente de 20 à 70 %.

Est-ce que l’influence du surpoids est la même, peu importe le type d’incontinence ?

L’impact de l’obésité est plus important sur l’incontinence mixte et les incontinences d’effort que pour l’incontinence d’urgence.
Que l’obésité précoce augmente le risque d’incontinence urinaire à l’âge moyen.[2]

Est-ce que le fait de perdre du poids change les risques d’incontinence ?

Oui, la perte de poids diminue l’apparition des risques d’apparition d’incontinence urinaire.

Est-ce que plus on perd de poids, moins on a de fuites ?

Le taux de diminution de risques fuites est dépendant du nombre de kilos perdu.[3]

Faut-il perdre beaucoup de poids pour éviter les fuites urinaire ?

Non, même une perte de 5 à 10 % du poids total montre des effets. [4]

Est-ce que faire juste de la rééducation ne suffirait pas ?

Non, la rééducation sans perdre de poids n’aura peu ou pas d’effet. Surtout dans le temps.[5]

Qu’en est-il de la chirurgie pour perdre du poids et des fuites ?

Peu importe la manière de perdre du poids tant qu’il y a perte, l’effet sera là. Par contre, les conséquences d’une chirurgie de cette ampleur ne doivent pas être négligées.[6]

Les traitements chirurgicaux pour IU lorsqu’on est en surpoids ?

Les diverses études montrent qu’il n’y a pas de problème d’efficacité.[6]